Imprimer

N° 146 : Paysage et environnement



La construction sociale de l’environnement à partir des conflits sociaux à Buenos Aires

par María CARMAN

Cet article propose d’analyser l’usage de plus en plus fréquent de la nature dans les conflits contemporains relatifs aux occupations populaires dans la ville de Buenos Aires. Ma réflexion se fondera sur le cas d’une villa (terme argentin pour désigner un quartier précaire autoconstruit) dont les habitants ont été delogés par la municipalité en 2006, en vue de créer un nouveau couloir d’espaces verts en face du Río de la Plata. Il s’agira d’étudier non seulement l’effet de certaines politiques publiques sur cette population – en y incluant les débats et les négociations – mais aussi de comprendre comment se construit la légitimité de ces politiques, dans lesquelles l’argumentation environnementale joue un rôle central. Nous verrons également comment les habitants de la Aldea Gay essaient à leur tour de s’emparer de l’argument écologique pour contester les accusation d’usurpation et de dégradation de la nature.

Mots-clefs : , , , ,

consulter l'article en ligne

N° 146 : Paysage et environnement


Imprimer