Imprimer

N° 148-149 : L’espace des classes moyennes



Comment partager les mêmes espaces ? Les classes moyennes à Durban (Afrique du sud).

par Sophie CHEVALIER

Dans une recherche menée depuis plusieurs années à Durban, sur les classes moyennes blanches et non blanches, l’auteur de cet article s’intéresse à la façon dont s’articulent race et classe sociale dans la nouvelle Afrique du Sud, en posant l’hypothèse que l’identification à la classe sociale se renforce et tendrait peu à peu à supplanter, dans certains cas, l’identification raciale. Les exemples pris ici concernent l’organisation spatiale urbaine, plus précisément, des espaces résidentiels et un espace de loisirs, la plage. Elle montre que les classes moyennes jouent un rôle important dans la réorganisation et la reconstruction de l’espace urbain, qui s’inscrivent dans des enjeux de partage de territoires. Les modalités de ce partage de la ville et du « vivre ensemble » différent selon les espaces considérés, et de nouvelles identifications sociales se créent même si les anciennes références communautaires restent encore très fortes.

Mots-clefs : , , , ,

consulter l'article en ligne

N° 148-149 : L’espace des classes moyennes


Imprimer