Imprimer

N° 147 : Quelle ville durable



Autres figures et autres territoires : les recompositions du volontariat chez les sapeurs-pompiers

par Stéphane CHEVRIER et Jean-Yves DARTIGUENAVE

Le volontariat, se présente, chez les sapeurs-pompiers, comme un enjeu majeur pour les années à venir. Il en va en effet du maintien du modèle républicain de sécurité civile en France. L’enjeu est d’autant plus crucial que des doutes pèsent sur son évolution. On observe, de fait, un recul et une réduction de la durée de l’engagement des volontaires. La recherche que nous avons menée pour le compte de la Direction de la sécurité civile montre cependant que le volontariat n’a pas dit son dernier mot. On assiste, en effet, à l’émergence de nouvelles figures du volontariat qui témoignent moins de son déclin que de sa recomposition. Cette dernière est, à la fois, cause et effet d’une modification du rapport des sapeurs-pompiers aussi bien au territoire, à la temporalité qu’à l’appartenance au corps lui-même. Reste à savoir si l’équilibre entre les formes anciennes et nouvelles du volontariat résistera aux exigences accrues de la professionnalisation.

Mots-clefs : , , , , ,

consulter l'article en ligne

N° 147 : Quelle ville durable


Imprimer