Imprimer

N° 150 : Vers la ville «insulaire» ?



De la ville moderne aux micro-ordres de la ville insulaire. Les espaces publics contemporains à Mexico

par Emilio DUHAU et Angela GIGLIA

Cet article examine l’évolution des espaces publics en s’intéressant aux changements ayant bouleversé l’ordre urbain de la ville moderne, qui supposait un ensemble de règles applicables à l’espace urbain tout court, ainsi qu’une distinction assez précise entre espaces privés et espaces publics. Or, l’urbanisme insulaire actuel se caractérise par la prolifération de ce que nous proposons d’appeler des micro-ordres, terme par lequel il faut entendre des espaces soumis à des règles sui generis ayant à voir avec la spécialisation des usages et avec les droits de propriété. À partir d’une réflexion essentiellement axée sur la métropole de Mexico, cet article cherche à offrir une synthèse des transformations ayant marqué le passage de l’ordre urbain de la ville moderne aux micro-ordres de la ville insulaire.

Mots-clefs : , , , , ,

consulter l'article en ligne

N° 150 : Vers la ville «insulaire» ?


Imprimer